Logo AFJK
AFJK (Asssociation Française Janusz Korczak)

Les ARCHIVES de Janusz Korczak
Un long et persévérant travail de recherches

L'œuvre de Janusz Korczak se compose de romans pour adultes et pour enfants, d'essais pédagogiques, de contes, de poèmes, de pièces de théâtre, d'articles de presse et de feuilletons, et de plusieurs séries d'émissions de radio dont il ne reste aucun enregistrement. Tout ceci représenterait au total une vingtaine d'ouvrages, plus de 1 400 textes publiés dans une centaine de revues, et environ 300 manuscrits.

Les archives personnelles de Janusz Korczak, comme celles de beaucoup de ses contemporains, ont disparu pendant la seconde guerre mondiale et l'anéantissement de la ville de Varsovie. Il en est allé de même des nombreuses archives de ses deux établissements éducatifs dont seuls ont pu être retrouvés les documents, courriers et souvenirs conservés par ses pupilles survivants ou ayant émigré avant la guerre. Il arrive encore que de précieux documents soient envoyés à Korczakianum, le centre officiel des archives décrit ici, parfois même de façon anonyme.

Sommaire

Les héritiers de Korczak - Les trois centres de documentation - La gestion des droits

Les héritiers de Korczak

Janusz Korczak a-t-il des héritiers ? La réponse a cette question est non. Sa famille s'est éteinte avec la disparition de ses parents de son vivant et de sa sœur Anka pendant la seconde guerre mondiale.

Ses véritables héritiers sont ceux qui encouragent la poursuite de son action sociale et éducative universelle au profit des enfants du monde, réunis dans ce qu'il est convenu d'appeler le mouvement Korczak international. L'Association Korczak internationale (IKA : International Korczak Association, MSK en polonais), créée en 1979 à Varsovie est une représentante qualifiée de ce mouvement qu'elle est chargée de représenter dans toute sa diversité, à travers la vingtaine d'associations Korczak nationales existantes.

Pour mémoire l'Association Française Janusz Korczak (AFJK), qui s'appelait alors l'Association des Amis du Dr Korczak, a participé activement à cette action fondatrice. Créée en 1974, elle avait été la troisième association Korczak à se constituer. Elle a organisé un colloque international avec l'UNESCO à Paris en 1979 pour soutenir la relance par la Pologne du projet de Convention des droits de l'enfant, dont le fort retentissement à l'étranger avait suscité la création d'une dizaine d'autres associations nationales dans les années suivantes.

***

Les trois centres de documentation

 

En POLOGNE

Logo de KorczakianumKORCZAKIANUM, est le principal Centre international des archives et de la documentation historique sur Janusz Korczak. Situé à Varsovie [cf. notre visite], il a été créé par le Comité Korczak polonais et l’Association Korczak internationale (IKA), à l’initiative du professeur Aleksander Lewin, le pionnier polonais de la recherche scientifique sur l’histoire et l’œuvre Korczak (avec le professeur Erich Dauzenroth en Allemagne).

Bien que toujours très démuni et tristement sous-équipé, Korczakianum est désormais intégré au Musée historique de la Ville de Varsovie. Il est dirigé par Marta Ciesielska, l’éminente Secrétaire de l’édition des Œuvres complètes, dont on peut lire ici l’article sur l’histoire de la création du Centre.

Faute de moyens sans doute (on n'en connaît pas les conditions exactes), Korczakianum s'est départi depuis quelques années de son fonds iconographique patrimonial des photos d'archives de Janusz Korczak au profit du centre des archives israélien. Outre qu'il est très étonnant qu'il soit désormais impossible de consulter la moindre photo d'archives de Korczak dans son propre pays, le fonds Korczak, qui représente une centaine de clichés, semble devenu difficilement accessible chez son nouvel hôte.

 

En ISRAËL

Musée israélienLe Centre des Archives Korczak est pris en charge par le Musée national des combattants des ghettos, le Beit Lohamei Haghetaot, dans le nord du pays. Bénéficiant de soutiens privés et étatiques, il a été créé à partir des souvenirs des anciens pupilles Juifs de Korczak qui avaient émigré et de ses deux voyages en Palestine en 1934 et 1936.

Korczakianum et le centre des archives israélien sur Korczak ont su développer ensemble leurs efforts de recherche sur l'histoire et l'œuvre de du grand éducateur dans le cadre de la création de l’Association Korczak internationale (IKA), depuis 1979.

 

En FRANCE

ArchivesL’Association Française Janusz Korczak (AFJK) a développé au fil du temps un centre de documentation francophone qui est unique en France et dans toute la francophonie.

Sa création répond à l'objectif final de rendre accessible au public l'œuvre de Korczak et la documentation disponible, en fonction et au rythme des moyens limités de l'association française.

L'association s'efforce de répondre à la plupart des demandes des étudiants et des chercheurs qui peuvent se déplacer à Paris. Il s'agit d'une activité associative entièrement bénévole et non subventionnée, à la différence des deux autres centres.

On peut trouver ici toutes les photos d'archives du fonds iconographique de Korczak, numérisées aux standards professionnels par l'association. Il est notoire que la très grande majorité des photos de Janusz Korczak ou en rapport avec lui circulant, diffusées, affichées et publiées en France proviennent du fonds de l'AFJK. [Pour en savoir plus].

***

La gestion des droits

 

Drapeau polonaisSur le plan juridique, l'entrée effective de la Pologne dans l'Europe a profondément modifié la protection des droits des auteurs Polonais et la période ou l'on croyait l'œuvre de Korczak tombée dans le domaine public est révolue. Désormais protégés par la législation européenne, les droits d'auteur (copyright) de Janusz Korczak sont rétablis au profit de l'État Polonais.

Cette protection est valable jusqu'en 2016, soit pendant 70 ans après la date officielle de la reconnaissance de son décès, soit le 9 mai 1946 et non pas le 5 ou 6 août 1942 date réelle de sa mort, sachant que 1946 est la date de la reconnaissance officielle par la Pologne de l'ensemble des victimes de la Shoah.

Les dernières formalités pour le transfert des droits ont été finalisées le 8 janvier 2010, et depuis ce jour l'Institut national du livre polonais, situé à Cracovie, est l'administrateur légal exclusif des droits pour l'ensemble de l'œuvre littéraire de Janusz Korczak. [Présentation en langue française]

NouveauComme tous les ans, l'Institut national du livre polonais est présent au Salon du livre. Cette année, du 26 au 31 mars 2010, une information en français est dûment affichée à l'intention de « toute personne souhaitant exploiter l'œuvre de Janusz Korczak sous quelque forme que ce soit ».

Les éditeurs et les producteurs utilisant une œuvre de Janusz Korczak sont désormais priés de s'adresser à l'adresse ci-dessous. L'institut communiquera très prochainement la procédure réglementaire à suivre.

Logo de l'Institut du LivreAgnieszka Rasinska-Bobr
Institut du Livre
ul. Szczepanska 1
PL 31-011 KRAKOW
Tél. : +48 12 433 70 40
Fax : +48 12 429 38 29

E-mail : Nouveau en 2009

Pour information, l'Institut du livre de Cracovie gère par ailleurs un programme d’aide à la traduction de livres polonais en langue étrangère qui peut permettre de financer les coûts de traduction des projets sélectionnés qui lui sont soumis (renseignements à l'AFJK).

***
http://korczak.fr | http://roi-mathias.fr © Ass. Frse J. Korczak (AFJK), Paris
(Par Bernard Lathuillère, septembre 2000 - Mis à jour le : 26-03-2010 )