Logo AFJK

Commentaires de l'article

AFJK a écrit le 30/11/2004 à 12h00

Pour aller plus loin, il resterait à étudier : • L'appréciation de la CEEDE par rapport à la CIDE et son bilan neuf ans après • Les résistances du comité des rédacteurs de la convention européenne et l'analyse de leur refus de faire référence à la CIDE (qui leur a pourtant été dûment demandé au moins par DEI-France…) • Le point de vue et les réactions des autres associations de défense des droits de l’enfant.


AFJK a écrit le 08/06/2005 à 16h00

Nous apprenons aujourd'hui, suite à la publication de cet article, que l'auteur de ces alinéas réducteurs était un éminent Conseiller d'État français, Monsieur Guy Braibant…

L'histoire veut qu'il avait dû en fait batailler ferme pour obtenir, à travers ces courtes lignes, que les droits des enfants puissent être mentionnés en clair dans le traité… Ce fut, paraît-il, le fruit d'une discussion épique au moment de l'adoption de la Charte des droits fondamentaux dans le traité de Nice. Sans son intervention en effet, il n'en aurait rien été…


Bernard Lathuillère a écrit le 08/06/2005 à 20h15

Dont acte. Voilà un éclairage utile ! On sera donc reconnaissant à Guy Braibant d'avoir pu faire rentrer les droits de l'enfant dans ce projet… Dommage de n'avoir pas pu disposer de cette information un peu plus tôt… On reste toutefois confondu devant l'impossibilité donc d'intégrer une simple référence à la CIDE…


Anonymus a écrit le 09/06/2005 à 14h42

Mais le problème reste entier ! Comment parvenir à faire reconnaître les droits des enfants au même niveau que les droits de l'homme dans le droit interne européen et dans celui des États ?


AFJK a écrit le 10/06/2005 à 16h17

Combien de temps faudra-t-il rappeler aux politiques et aux décideurs, qui tous pourtant, au nom de leurs États, l'avaient signée, ratifiée et « mise en application », que la CIDE n'était pas une déclaration d'intention et que sa signature ne devrait pas être ainsi déconsidérée au rang d'une simple farce médiatique ?


Anonymus a écrit le 11/06/2005 à 14h28

Pour la France, une proposition de loi (n° 398, par D. Paillé) vise à modifier la constitution française pour y ajouter la référence à la Convention des droits des enfants au même titre que les droits de l'homme.


AFJK a écrit le 12/06/2005 à 14h35

Merci pour l'information. L'adoption de cette loi permettrait de sortir du blocage provoqué par la Cour de cassation qui paralyse en France la mise en application réelle des droits des enfants (nonobstant le récent frémissement du 18 mai 2005).

Nous ajoutons la présentation de cette importante initiative dans la page de notre carnet de liens intitulée « Connaître les droits de l'enfant ».

http://korczak.fr | http://roi-mathias.fr © Ass. Frse J. Korczak (AFJK), Paris
(Page créée le : 28-07-2005)