Logo de la commune de LangouetLogo de l'Association Korczak

LANGOUET (35), le 19 octobre 2005 - AFJK

L'École primaire publique Janusz Korczak
aux normes HQE, en Ille-et-Vilaine

L'École Janusz Korczak de Langouet
L'École Janusz Korczak de Langouet

À Langouet, une école primaire publique porte le nom de Janusz KORCZAK (1878-1942), un grand éducateur polonais inspirateur de la Convention internationale des droits de l'enfant et dont toute l'œuvre est consacrée au respect de l'Enfant. L'École de Langouët est la première école primaire publique en France dédiée à Korczak.

Une réalisation exemplaire

[Passer la souris sur les photos. Ne pas cliquer]

Les élèves ont tous participéLe 19 octobre 2005, l'école maternelle et primaire publique de Langouët, en Bretagne, a pris le nom d'« École Janusz Korczak », devenant ainsi le second établissement scolaire français à se placer sous l'égide du grand éducateur polonais, après le collège-lycée de Limeil-Brévannes en région parisienne.

L'école Janusz Korczak de Langouet, petite commune de 537 habitants, accueille une classe maternelle et deux classes primaires dans des conditions particulièrement confortables. À l'occasion de sa rénovation, cette petite école a en effet bénéficié d'un projet architectural exemplaire dit de « Haute Qualité Environnementale » (HQE) qui lui permet de couvrir l'ensemble de ses besoins en eau et de produire sa propre électricité.

Les enfants sont désormais accueillis dans un cadre de très grande qualité intégrant les dernières avancées dans le domaine de l'écologie et de la biodiversité. Comme nous avons pu le constater, chaque détail montre que le bâtiment a été réalisé dans le plus grand respect de l'enfant, que ce soit au niveau de l'éclairage et de l'acoustique, ou de son entretien (bois et parquets) à l'eau et à la cire, sans phosphate…

Une double exigence de qualité

Daniel Cueff présentant les matériaux et systèmes HQE utilisésLe choix de la norme HQE comme celui de donner le nom de Janusz Korczak sont à porter au crédit du maire de Langouet, Monsieur Daniel Cueff.

L'exigence de trouver des solutions écologiques aussi souvent que possible était pour lui une démarche éthique d'évidence — un autre programme immobilier de la commune en atteste — et il pensait donc qu'il aurait été très regrettable que les enfants du village ne puissent aussi y avoir droit. D'autant que dans le cas de cette rénovation, le coût global n'était pas plus onéreux que des travaux classiques.

Par ailleurs, Daniel Cueff, qui est aussi un pédagogue, un enseignant à l'Université de Rennes, et un responsable d'une ONG franco-polonaise œuvrant pour les enfants des rues ou en difficulté, connaissait depuis longtemps l'histoire et l'œuvre exemplaires de Janusz Korczak. Dans un courriel adressé à notre association, il motivait en ces termes sa décision de proposer le nom de Korczak pour l'école publique de son village (e-mail du 21 juillet 2005) : • Revisiter l'œuvre pédagogique du grand éducateur, fondée sur un véritable respect de l'enfant et une conception coopérative de l'éducation • Et inscrire par son nom dans les murs le rappel à l'histoire.

Nous avons eu le grand plaisir de constater que ce double choix était aussi apprécié et soutenu par les autorités pédagogiques et par les professeurs de l'École, comme on pourra le lire ci-dessous dans le remarquable courrier de l'Inspecteur d'Académie adressé au Maire de Langouet.

Un engagement

L'inaugurationPour l'inauguration, le député de la circonscription et l'Inspecteur de l'Éducation nationale avaient tenu à être présents. Ils ont tous deux expliqué avec force conviction l'actualité de la pensée de Janusz Korczak.

Le représentant de l'Association Korczak s'est réjoui de ces propos autant que de l'initiative, en félicitant tous ceux qui, nombreux, ont été amenés à en délibérer et finalement à l'approuver à la majorité. Cette décision qui les honore rejoint celle d'autres responsables politiques et pédagogiques en Pologne, en Allemagne, en Russie et aux Pays-Bas notamment, qui s’attachent à dédier un établissement éducatif ou scolaire à la mémoire du Vieux docteur de Varsovie.

Ce n'est pas encore le cas en France (Korczak y étant trop peu connu on ne fait que débuter, et il s'agit ici d'une décision du maire) mais dans ces quatre pays, on peut observer que les décisions d'attribution du nom de Janusz Korczak sont souvent longuement mûries, parfois pendant des années.

Pour les équipes éducatives ou pédagogiques concernées, elles peuvent représenter alors un moyen de redéfinir leurs pratiques et leurs projets pour les rendre plus respectueuses des enfants et plus conformes à l'esprit de la Convention internationale des droits de l'Enfant avec la reconnaissance de ses droits actifs ; ce peut-être aussi le signe d'une adhésion à l'éthique et aux valeurs korczakiennes (cogestion pédagogique institutionnelle, citoyenneté, respect de soi et des autres, responsabilité, etc.) ; ou encore un moyen de souligner leur implication dans la qualité de l'accueil des enfants dont ils ont la charge.

Rencontre avec l'association

L'exposition sur Korczak installée dans le salon de l'écoleL'Association Korczak avait installé une exposition temporaire et le 19 octobre ses deux représentants sont venus rencontrer les 64 élèves dans leurs classes, pour leur raconter l'histoire de Korczak et leur projeter des extraits vidéos adaptés à leurs différentes classes d'âge.

Ils ont aussi assisté au dévoilement de la plaque par les enfants, et organisé le soir une projection-débat du téléfilm de Claude Couderc L'Adieu aux enfants, avec la participation d'étudiants venus de Rennes.

Cette journée d'inauguration et de découverte de l'histoire de Korczak a rencontré un accueil chaleureux et intéressé, et les parents, les enfants et les enseignants de l'école y ont participé activement. La presse régionale n'a pas manqué de se faire l'écho de ce bel événement.

Depuis notre rencontre sur place, nous avons pu recevoir à Paris une classe de l'École invitée à participer aux Journées du roi Mathias Ier organisées avec l'Institut Polonais, prélude d'une nouvelle relation de travail amicale et solidaire pour les années à venir.

Appel à des échanges (traductions sous réserve)

En français Les élèves (âgés de 3 à 10 ans) et les professeurs de la petite École Janusz Korczak de Langouet seraient heureux d’échanger avec d'autres écoles primaires portant le nom de Korczak. Si vous avez trouvé cette page sur Internet et si vous appartenez à une telle école, n’hésitez pas à leur écrire à l'adresse ci-dessous, ils ne manqueront pas de vous répondre.

En anglais/In English The pupils (old from 3 to 10 years) and the professors of the small School Janusz Korczak in Langouet would be happy to exchange with other primary schools bearing the name of Korczak. If you found this page on Internet and if you belong to such a place, feel free to contact them with the address below: they will not fail to answer you.

 En allemand/auf deutsch Die Schüler (alt von 3 bis 10 Jahre) und die Lehrer der kleiner Schule Janusz Korczak an Langouet wären glücklich, mit anderen Grundschulen auszutauschen, die den Namen von Korczak tragen. Wenn Sie diese Seite über Internet gefunden haben, und wenn Sie zu einer solchen Stelle gehören, sind nicht unentschlossen, ihnen an die nachstehende Adresse zu schreiben, sie werden nicht versäumen, Ihnen zu antworten.

En polonais/in Polish Uczniowie (w wieku od 3 do 10 lat) i nauczyciele malej szklki Janusza Korczaka w Langouet, pragna wymiany z innymi szkolami podstawowymi lub klkami dzieci imienia Janusza Korczaka. Jezeli znalezlicie te strone na internecie i nalezycie do wymienionych instytucji , napiszcie do nas pod nizej podanym adresem, odpiszemy na kazda wiadomosc.

Adresse

Langouet est à 20 km de Rennes, capitale économique régionale et ville universitaire. L'école Janusz Korczak est composée d'une classe maternelle et deux classes primaires, soit au total trois classes et 60 enfants.

Documentation

Le compteur électrique pédagogique

Le compteur électrique pédagogique permet aux élèves de mesurer chaque jour la
production et la consommation de leur école (les surplus sont revendus à EDF).

http://korczak.fr | http://roi-mathias.fr © Ass. Frse J. Korczak (AFJK), Paris
(Page vérifiée le : 26/03/2012)