Logo AFJKAFJK - Les dispositifs éducatifs de la république des enfants Janusz Korczak

La Cour de justice

 

Le fonctionnement du tribunal des enfants de Korczak repose sur la composition de sa Cour.

Elle est composée d'un seul adulte, le « secrétaire » dans le rôle du greffier (qui s'interdit de juger) et de cinq juges désignés par tirage au sort parmi les enfants qui n’ont eu aucune affaire au cours de la semaine écoulée, ni n’en ont « inscrit » eux-mêmes. C'est pour eux une charge honorifique. Si le nombre d’enfants sages est insuffisant, on revient au grand groupe et on fait en sorte, toujours par tirage au sort, que personne n’ait à juger sa propre affaire.

On élit ainsi chaque semaine une cour de justice pour juger cinquante affaires environ. L’expérience a montré ce chiffre correspondait à la moyenne de l’ensemble des affaires d'une semaine ordinaire et qu'il suffisait au tribunal d'une heure ou deux au maximum pour toutes les traiter.

Organisation de la séance. Le tribunal siégeait à huis clos, une fois par semaine. La Cour prononce ses sentences conformément au Code. Les jugements sont inscrits dans un livre (la gazette du Tribunal) et lus à haute voix en présence de tous les enfants à la réunion générale. Il existe un droit d’appel suspensif, mais l’affaire ne pourra pas être rejugée avant un mois.

Marges de manœuvres. Le Tribunal peut demander le renvoi de certaines affaires au Conseil juridique ou à une séance publique en présence de tous. C’est le cas, rarissime, de la mise en scène d'une séance publique du tribunal pour juger le directeur dans le film de Claude Couderc intitulé L'Adieu aux enfants. Ayant pardonné une faute, il peut aussi intervenir auprès du Conseil juridique pour lui demander d’autoriser un enfant à enfreindre exceptionnellement le règlement, ou même l’autoriser à faire ce qui est interdit aux autres (une prérogative du Conseil juridique).

Évaluation. Tous les mois, on dresse des états récapitulatifs : « combien d’affaires inscrites, par qui, somme totale des Articles attribués, diagramme des affaires et somme individuelle des Articles de chacun. […] Chaque année on fait le total des résultats mensuels de chacun et des sommes collectives. Bilans, synthèses, essais de conclusions » (Nasz Dom, Maria Falska).

 

http://korczak.fr © Ass. Frse J. Korczak (AFJK)