Logo AFJKAFJK - Les dispositifs éducatifs de la république des enfants Janusz Korczak

Les remerciements et les pardons

 

Les affaires [les conflits gérés par le Tribunal des enfants], ce sont des « îlots de mal sur un océan de bien ». Si on en fait soigneusement la collecte, il n’y a pas de raison de ne pas le faire aussi pour les multiples petits plaisirs et services rendus qui embellissent la vie quotidienne. On inscrit donc les remerciements de la même façon que les affaires. Et des comparaisons sont possibles entre les deux courbes des affaires et des remerciements.

À la surprise de l’équipe de Maria Falska, à la baisse progressive de la courbe des affaires dans le temps a correspondu la baisse et non la hausse de celle des remerciements. Incompréhensible ? Plus la vie en collectivité devenait sereine, plus la gentillesse et la bienveillance devenaient le contexte même de la vie, et partant, ont perdu leur caractère extraordinaire.

En 1928, après sept ou huit ans d’expérience, Maria Falska constate une « progression de la prudence, de la modération, de la tendance au pardon, de l’arrangement personnel. Le diagramme total des affaires (par mois) montre une baisse imposante et durable depuis 4 ans ».

 

http://korczak.fr © Ass. Frse J. Korczak (AFJK)