Logo AFJK

Pourquoi une association Janusz Korczak ? Pourquoi Korczak aujourd'hui ?

 

 

Comment assurer aux enfants la sécurité affective qui soutiendra leur vie entière ?

« Laissez mûrir l'enfance dans l'enfant », disait déjà Jean-Jacques Rousseau… « Donnons-leur au moins une enfance sereine », expliquait Janusz Korczak, fort de son expérience de la solitude des enfants, de la folie des hommes et de la mort. Il aura tout connu : son pays occupé depuis cent ans, rêvant d'indépendance ; un père malade mental ; une double identité, juive et polonaise, dans un contexte de clivages communautaires virulents ; quatre guerres enfin, dont deux mondiales, mobilisé sur le front en tant que médecin militaire (Russie-Japon, 1914-1918, Russie-Pologne, 1939).

De ces conditions extrêmes Korczak a su forger une œuvre universelle et ouvrir des voies nouvelles. Sa démarche scientifique, ses recherches et son implication constantes « non pas pour les enfants, mais avec eux », son combat pour la dignité de l'enfant préservé de toute idéologie ont caractérisé son action.

Pour lui, l'enfant ne devient pas un Homme, il en est déjà un. Ni ange, ni démon, c'est un citoyen considéré avec sérieux, un acteur de son éducation toujours associé aux décisions qui le concernent. Ses délits sont jugés par ses pairs avec l'assistance des adultes. Toutes les plaintes sont toujours entendues, chaque faute, chaque blessure est reprise : il y a à chaque fois une sanction (comme le demandent les partisans de la « tolérance zéro ») mais elle est symbolique et offre toujours une possibilité de réparation.

Trente ans d'activité de l'association ont permis de faire traduire et publier une première sélection de textes clés et peu à peu de faire mieux connaître une œuvre dans laquelle, désormais, nombre de professionnels se reconnaissent.

« Lorsque les parents et les éducateurs français feront leurs les idées de Korczak, les enfants de France en tireront un grand profit  » disait Bruno Bettelheim.

Malgré toutes les avancées, les failles ou les carences de la protection de l'enfance et du système éducatif montrent combien sont encore vives les résistances des adultes à l'égard des enfants (et de leur propre enfance) et soulignent le peu de considération sociale et politique encore accordée à l'accueil, à l'accompagnement et à l'éducation des enfants. Beaucoup de recherches, d'efforts et de compréhension seront encore nécessaires pour modifier réellement regards et pratiques (et, ce faisant, pour parvenir à réduire le cycle de la violence).

C'est l'ambition de l'Association Korczak française que d'essayer d'y contribuer.

 

http://korczak.fr © Ass. Frse J. Korczak (AFJK), Paris
(Page créée en 1994, révisée le : 25-11-2007)