Colloque international à Varsovie, du 19 au 21 septembre 2002
« KORCZAK : une nouvelle
anthropologie de l’éducation »

Le programme original en anglais
Les résumés des interventions sont
disponibles à l’association (en anglais)

INTERNATIONAL CONFERENCE
KORCZAK : A NEW ANTHROPOLOGY OF EDUCATION
Warsaw, September 19th-21st, 2002

Organisateurs

Institute for Literary Research ;
Polish Academy of Sciences ; 
Institute of Polish Culture, Warsaw University ;
Polish Janusz Korczak Association ;
Section for the Study of Janusz Korczak WSP ZNP ;
Pedagogy Department, Warsaw University ; The Jewish Historical Institute.

Comité d’organisation

Prof. Jadwiga Binczycka, Marta Ciesielska, MA, prof. Hanna Kirchner, prof. Andrzej Mencwel,
prof. Magorzata Szpakowska, prof. Wieslaw Theiss, prof. Feliks Tych, Bodgena Wojnowska.

 

 

LES OBJECTIFS DE LA CONFÉRENCE

En septembre 2002, soixante ans se seront écoulés depuis la mort de Janusz Korczak et de ses enfants au camp de la mort de Treblinka. Nous souhaitons honorer cet anniversaire en transmettant l’œuvre de Korczak dans le XXIe siècle. Tel est le sens du titre du colloque.

L’ambition du colloque est de révéler certains nouveaux thèmes inscrits dans les travaux de Korczak — des thèmes qui concernent l’éducation perçue de façon holistique, comme une forme de culture au sens anthropologique. Cela inclut l’éducation par la famille, par le groupe de pair, le voisinage, à l’école et dans les organisations de jeunes, aussi bien que l’éducation donnée par la société et l’évolution de la société elle-même. C’est l’éducation comprise comme ce qui forme la personnalité culturelle d’un être humain tout autant que sa relation à autrui et son inscription sociale, ethnique, nationale ou religieuse.

La paidologie korczakienne était un projet éducatif profondément enrichi d’une formation humaniste.

Les travaux de Korczak sont un laboratoire ouvert d’idées, de questions et de propositions qui restent pertinentes tout autant pour notre passé que pour notre avenir. Grand réformateur du système éducatif, personnage admiré dans le monde entier, Korczak était aussi un visionnaire sur le plan culturel et social. Il a à la fois théorisé et mis en pratique, une éducation fondée sur l’amour, le respect et la loi, en s’occupant personnellement d’une collectivité d’enfants.

Pour lui, les problèmes de chaque enfant étaient toujours uniques et spécifiques, mais leur communauté était aussi un modèle de culture et de société. L’anthropologie korczakienne de l’éducation a non seulement promu un nouveau regard sur l’enfant en tant que sujet, mais aussi une nouvelle vision de l’humanité. Un espace où des personnes autonomes se tournent librement les unes vers les autres — et non pas les unes contre les autres ; un monde libéré de chosification, d’exploitation et de violence.

Il est de notre devoir de relire cette anthropologie, à moins qu’il ne s’agisse d’en entamer l’étude. Nous souhaitons en faire le point de départ et le thème central de ce colloque, en la confrontant avec les connaissances contemporaines et l’expérience acquise. Le savoir accumulé dans la psychologie d’aujourd’hui, la pédagogie, la sociologie, la philosophie, la culture et l’anthropologie sociale. L’expérience englobant le pire du présent et du passé et le fait que les enfants tuent des enfants. Mais aussi, l’expérience des nouvelles formes de mal — non seulement la violence dans les médias, mais aussi la violence des médias.

Parce qu’il nous semble que le message de Korczak est universel aussi bien dans le temps que dans l’espace, qu’il est local aussi bien que mondial et appartient au passé autant qu’à l’avenir.

 

Propositions de THÈMES ET SUJETS

  1. L’héritage « du siècle de l’enfant ». Idées et théories concernant l’enfant et l’enfance. La découverte « du monde de l’enfant »; la problématique de l’enfance dans la psychologie moderne (personnalité de l’enfant ; développement émotionnel et intellectuel ; troubles du développement, etc.), la pédagogie (paidologie ; pédagogie humaniste ; pédagogie du cœur ; « pédagogie noire », etc.) et la culture (acculturation ; droits de l’enfant ; créativité de l’enfant, etc.).
  2. Le monde social de l’enfant : entre contrainte et liberté. Le problème fondamental : colonisation du monde d’enfant ou au contraire : libération et soutien ? Idéologies, religions, mythes pédagogiques et utopies face à l’éducation personnalisée, l’acculturation, la socialisation. L’approche universelle de Korczak : par la franchise et le dialogue.
  3. Les dilemmes : nature contre culture ; éducation contre violence. L’être humain entre le monde de la culture et de la civilisation et celui de la violence et mort. Chances et obstacles au développement de l’enfant et de l’adulte. La culture comme espace de valeurs ; l’éducation comme initiation au monde de la culture.
  4. Au-delà du « ici et maintenant » : l’enfant et l’éternité. Questions de transcendance. Questions fondamentales à la base de la philosophie de l’éducation : la vie, vie d’un enfant, vie humaine, souffrance, vieillesse et mort. La pertinence des analyses de Korczak à notre époque moderne [pour décrire l’enfance, ndt] : « Le courant turbulent de la vie », « L’enfant et l’infini », « La lutte pour la vie », « L’interminable attente ».

 

Date limite d'inscription : fin juin.

Conditions d’inscription :
Renseignements à l’AFJK

Les langues du colloque seront le polonais et l’anglais .

Dépêche de l’Association Janusz Korczak polonaise
transmise par : The Janusz Korczak International Newsletter, Pays-Bas
traduite de l’anglais par : B.L.
http://korczak.fr | http://roi-mathias.fr © Ass. Frse J. Korczak (AFJK), Paris
(15 mai 2002)