Les enfants africains montrent l’exemple !
Au Mali, en 2004,
les élèves gouvernent leurs écoles !
Le roi Mathias est aujourd’hui bien vivant… en Afrique ! 

 

 

 

Une réunion débat dans une classe : ce sont les ministres du « Gouvernement des enfants » de l’école fondamentale (lire primaire) de Sangafara, un village de la région de Kayes, à 640 km de Bamako, élus par leurs camarades. […] Le « gouvernement » interdit la vente d'aliments dans la cour de l’école. il veille à la propreté du goûter vendu dehors aux élèves. La traversée de L’enceinte scolaire par les engins motorisés, L’accès aux armes, etc., est strictement interdite. […] Les grands assurent la protection des tout-petits, aussi bien à L’école qu'au village. Les meilleurs élèves encadrent et soutiennent leurs camarades en difficulté.

Tout aussi intéressant […] « La création du gouvernement a permis aux enfants, à l’école, de promouvoir la propreté et l’hygiène des enfants et leur assiduité », dit le directeur de L’école. Et « Ce que les responsables communautaires n'avaient pas l’habitude de faire, ils le font désormais. les enfants les y poussent. » Le journaliste note encore que : « Les enfants sont arrivés à faire changer L’image de L’école au niveau de la communauté ».

Le programme « Gouvernement des enfants » bénéficie du soutien de l’Unicef (Fonds des Nations-Unies pour l’enfance). Il a été lancé à la rentrée 2002 et il suscite l’enthousiasme des enfants, des professeurs et des parents. 350 écoles des régions de Kayes, de Ségou et de Mopti prennent part à l’opération. L'État malien, réticent au lancement de l’initiative, est actuellement acquis à la cause. La généralisation du « Gouvernement des enfants » à l’ensemble des écoles primaires, au nombre de 7 000, est prévue d'ici 2007… — Extraits de l’article de Wal Fadjri (lien ci-dessus).

http://korczak.fr | http://roi-mathias.fr © Ass. Frse J. Korczak (AFJK), Paris
Page créée le 22 février 2004